Le journal Le Monde (1) s’est fait écho début décembre de la décision du groupe Accor de supprimer les minibars dans les chambres de ses hôtels, principalement Novotel et Mercure.

Appareil énergivore par nature, l’économie attendue par cette suppression correspond à la consommation électrique annuelle de 1600 foyers. Par ailleurs, ces appareils sont un cauchemar pour la gestion quotidienne. Au moment du check-out, il faut que le personnel de ménage vérifie les consommations réelles de mignonettes et autres sodas, les communique à la réception, en profite pour recharger le minibar …tout cela pour quelques euros de chiffre d’affaire. La « révolution » des minibars automatiques n’y ayant pas changé grand-chose.

La Tribune de l’hôtellerie (2), reprenant l’information, commente « ce qui est sûr, c’est que l’hôtellerie du futur semble réduire les points d’interaction et de contact entre client et collaborateur hôtelier ! Est-ce vraiment une réalité ? »

Et c’est précisément ce dernier point qui interpelle. Les clients qui utilisent les minibars savent parfaitement qu’ils peuvent se rendre au Bar de l’hôtel pour prendre un verre. S’ils ne le font pas, c’est justement pour rester dans leur chambre.

Pour conserver un niveau de service équivalent en supprimant les minibars, il faudrait proposer une alternative au moins aussi intéressante pour le client qui souhaite une consommation, traditionnellement servie au Bar, dans l’intimité de sa chambre.

L’équipe Chr365 travaille activement au développement de nouveaux outils, intégrés au PMS CHR365, pour faire que « le client soit l’acteur de son séjour ». Par exemple, il est possible de lui donner accès à la globalité de la carte du Bar, enregistrée sur le smartphone des clients en flashant un simple QR Code à la réception à son arrivée.

La globalité de la carte est bien évidemment beaucoup plus intéressante que quelques mignonettes « passe partout ». De plus la lecture de cette carte pourra susciter de nouvelles envies pour accompagner le verre choisi. Si la commande peut être faite en un clic… l’expérience client n’en sera que plus réussie !

Cette commande devra être montée en chambre par un collaborateur, ce qui implique du personnel, donc un coût. Mais moins cher et moins contraignant que la gestion manuelle des minibars.

La clé du succès est dans l’automatisation de tout ce qui peut l’être : la carte et les produits proposés, la prise de commande, la réception de la commande par le personnel du bar et l’imputation sur la note client via un logiciel de gestion hôtelière comme Chr365, directement par le client sans action du personnel sauf la livraison en chambre avec un sourire.

L’adoption de ce nouvel outil par le client se fait très facilement, d’autant qu’il s’agit d’un(e) client(e) qui a l’habitude des applications et ce quel que soit son âge. En lui laissant le choix d’une commande sur son smartphone, via l’application proposée par Chr365, ou de rejoindre le Bar avec un barman/barista à son service.

 

Le Directory interactif de Chr365 : une vraie alternative aux mini-bars… en mieux.

 

Vous voulez en savoir plus ? Contactez-nous !

(1)   https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/12/02/mignonnettes-cacahuetes-dans-les-chambres-d-hotel-l-adieu-au-minibar_6152596_3234.html#xtor=AL-32280270-%5Bmail%5D-%5Bios%5D

(2)   https://www.latribunedelhotellerie.com/la-fin-des-cacahuetes-adieu-minibars-vive-le-lifestyle/