Dans nos deux précédents billets, nous évoquions la 1ere erreur qui consiste à acheter des « caractéristiques techniques » sans réel rapport avec vos besoins. Et la 2eme qui consiste à ne pas construire sa solution de façon globale. Et donc, pour finir, acheter un produit indapté.

Dernier épisode sur un sujet pas toujours bien perçu: la certification NF525

Erreur #3 : ne pas vérifier la conformité NF525 du logiciel que vous souhaitez utiliser

De très nombreux fournisseurs français ou étrangers interviennent sur le marché des PMS et il n’est pas facile de s’y retrouver. Premier réflexe : exiger d’emblée la preuve de la Certification de conformité à la norme NF525, comme https://chr365.eu/chr365-certification/. Pour mémoire, cette norme est obligatoire depuis 2018 et c’est la responsabilité du dirigeant de s’équiper d’un produit conforme (comme pour un instrument de mesure ou du matériel de cuisine).

Il s’agit bien d’une obligation et pas d’un avantage ou d’un « plus ». Ne pas respecter cette obligation d’utiliser un logiciel d’encaissement certifié NF525 expose le dirigeant à une amende. 

Et soyez très prudent avec les « auto-certification ». Dans ce cas, l’éditeur de la solution est « juge et partie ». Il est préférable que ce certificat soit établi par un organisme indépendant et habilité comme cela est le cas d’Infocert.

Si le fournisseur est incapable de fournir ce certificat, demandez-vous pourquoi ?

Contactez-nous pour nous parler de votre projet d’investissement dans un PMS performant ! Du simple hôtel au simple restaurant, au structures complexes, notre expertise vous fera optimiser du temps et le temps… c’est de l’argent.